Test Samsung Galaxy A25 5G : Il lui manque ce petit quelque chose

Alors que Samsung est passé derrière Apple en termes de ventes de smartphones au niveau mondial, est ce en raison mauvaises vente de leur gamme Galaxy A, qui ont notamment perdu des parts de marché au profit de smartphones chinois offrant des caractéristiques nettement plus développées que celles des Galaxy A.

Samsung tente de redresser la situation en revitalisant sa nouvelle gamme Galaxy A avec des caractéristiques améliorées. Le Galaxy A25, qui remplace le A24, est par exemple doté d’un écran offrant un meilleur taux de rafraîchissement, et la 5G fait son retour.

Cependant, la question demeure : Samsung réussira-t-il à reconquérir les consommateurs avec ces améliorations ? C’est ce que nous allons découvrir dans notre test du produit.

Le dos du Samsung Galaxy A25 5G

Le Galaxy A25 est doté de caractéristiques plus qu’intéressantes, semblables dans de nombreux cas à celles du modèle de l’année précédente, le Galaxy A24. Par exemple, nous retrouvons le même écran Super AMOLED de 6,5 pouces avec la même définition d’écran. Cependant, il y a des différences dans certains aspects, comme le taux de rafraîchissement qui est de 120 Hz au lieu de 90 Hz dans le modèle de l’année précédente.

En ce qui concerne la partie photo, nous avons la même caméra principale et la même caméra Macro, tandis qu’une nouvelle caméra grand-angle fait son apparition. En effet, une caméra de 8 mégapixels remplace celle de 5 mégapixels de l’année dernière.

Coté performance, nous avons une puce Exynos 1280, une puce assez ancienne mais qui reste compétente et qui devrait offrir des performances respectables pour ce smartphone.

En ce qui concerne l’autonomie, le smartphone embarque une batterie d’une capacité de 5000 mAh et prend en charge une charge rapide de 25 W. À noter que, comme c’est la coutume pour la majorité des smartphones Samsung, le chargeur n’est pas inclus dans la boîte.

Design du Galaxy A25 5G

Côté design, c’est du classique pour Samsung. Je ne vais pas tourner autour du pot, il ressemble comme deux gouttes d’eau à la majorité des smartphones de la gamme Galaxy A. Il est identique à tous les autres, et cela est particulièrement vrai pour le dernier modèle. Je peux vous assurer que si vous avez le Galaxy A24 à côté du Galaxy A25, vous ne remarquerez pas la différence. Ce serait vraiment un défi de trouver les 7 différences. La taille de l’écran est la même, les bordures ont la même épaisseur, et les trois caméras sont positionnées de la même manière.

Les trois modules photos du Galaxy A25

Le dos est en plastique, comme pour la majorité des smartphones de la gamme A. Les trois caméras sont disposées de manière verticale du côté gauche dans la partie supérieure du dos. Un logo Samsung est présent dans la moitié inférieure de ce dos.

Le logo Samsung sur le dos du Galaxy A25

Le plastique utilisé pour le dos est de bonne qualité. Néanmoins, je tiens à souligner qu’il attire facilement les traces de doigts. Vous aurez vraiment besoin d’avoir une serviette avec vous pour nettoyer le dos du smartphone chaque seconde.

À l’avant, on retrouve l’écran de 6,5 pouces du Galaxy A25. Là aussi, vous ne verrez pas une grande différence par rapport au Galaxy A24. En plus d’avoir la même taille d’écran, vous avez quasiment des bordures de taille similaire entre les deux. Cela signifie que les bordures du Galaxy A25 sont plutôt homogènes, sauf celle de la partie inférieure qui est plus grande que les autres.

Cela signifie aussi qu’une encoche abrite la caméra selfie. Vous n’aurez pas de design bulle que vous trouverez dans un Galaxy A54 ou A34.

À droite du smartphone se trouvent les boutons de volume et le bouton d’allumage qui fait office de lecteur d’empreinte digitale. J’ai trouvé ce dernier plutôt fiable et rapide, et je n’ai personnellement eu aucun problème lors de mon utilisation. La partie inférieure de ce Galaxy A25 abrite un port USB Type-C, une prise jack 3,5 mm, et vous y trouverez aussi les grilles du haut-parleur. Le côté gauche du smartphone abrite, pour sa part, un emplacement de carte SIM. Rien d’intéressant ne se trouve dans la partie supérieure du smartphone, à part un petit trou pour le microphone.

Les dimensions du smartphone sont plutôt standards pour ce genre d’appareil. Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est surtout sa légèreté. Il faut avouer que pour un smartphone doté d’un écran de 6,5 pouces, le Galaxy A25 est plutôt léger et se positionne dans la catégorie des poids plumes. Le plastique que l’on retrouve dans le dos et les contours joue un rôle important dans ce poids assez léger.

Comme c’était le cas pour le Galaxy A24 de l’année dernière, le Galaxy A25 n’est doté d’aucune certification IP quelconque. Cela ne signifie pas, bien sûr, que le smartphone ne résiste pas à la poussière ou aux éclaboussures, mais cependant, il faut que vous en preniez plus soin. Évitez surtout de le faire tomber dans l’eau.

Écran du Samsung Galaxy A25 5G

Le Galaxy A25 est équipé d’un écran Super AMOLED de 6,5 pouces, c’est un écran Full HD+ avec une définition de 1080 x 2340 pixels pour une densité de pixels de 396 ppi. Bon, je ne vais pas passer par 1000 chemins, mais c’est quasiment le même écran que vous trouverez dans le Galaxy A24 4G. La différence notable entre les deux écrans réside dans le taux de rafraîchissement qui est de 120 Hz pour le Galaxy A25 contre 90 Hz pour le Galaxy A24.

Un des points positifs concernant le fait que Samsung a conservé le même écran pour son Galaxy A25 réside dans la luminosité de ce dernier. J’ai en effet mesuré une luminosité maximale de 512 nits avec le curseur manuel. De plus, j’ai remarqué que la luminosité peut atteindre les 1030 nits avec la luminosité adaptative, ce qui est excellent pour ce genre d’appareil. Pour ce qui est de mon utilisation personnelle, je n’ai eu aucun problème, même lorsque l’écran était en contact direct avec la lumière du soleil. Très bon point à ce niveau.

Mode de couleur et taux de rafraichissement

Vous avez deux options de couleur disponibles. Le mode vif vise à couvrir les couleurs DCI-P3, tandis que le mode couleur naturelle vise à couvrir la gamme sRGB. Personnellement, j’ai apprécié le mode couleur naturelle, qui offre des couleurs assez réelles et proches de ce que l’on peut trouver dans la nature. Bien sûr, le choix entre les deux modes dépend simplement des préférences personnelles.

Pour ce qui est du contrôle du taux de rafraîchissement du smartphone, c’est du standard de la part de Samsung. Vous aurez le choix entre du 60 Hz bloqué ou du 120 Hertz bloqué. Il est important de noter que le smartphone n’est pas doté d’un taux de rafraîchissement adaptatif, ce qui est compréhensible compte tenu du prix.

Performance et Logiciel du Samsung Galaxy A25 5G

Je suis assez ravie de la partie logicielle, en effet, j’étais plutôt content de découvrir que le Galaxy A25 arrive déjà avec Android 14 et la surcouche maison One UI 6.

L’une des forces de Samsung réside dans son suivi logiciel. Le smartphone devrait recevoir 4 mises à jour majeures, ce qui signifie que le Galaxy A25 devrait, dans le futur, recevoir Android 18. C’est tout simplement excellent, sachant que la majorité des constructeurs Android offrent 2 ans de mises à jour logicielles pour les smartphones milieu de gamme (on ne parlera même pas de ceux qui n’en proposent aucune mise à jour, bien sûr) et 4 ans de mises à jour logicielles pour leurs smartphones les plus chers. Si vous avez l’intention d’utiliser votre smartphone pendant longtemps, le Galaxy A25 est un excellent choix dans ce domaine grâce au suivi logiciel de Samsung.

Le Samsung Galaxy A25 embarque une puce Exynos 1280 basée sur une architecture en 5 nanomètres. C’est une puce assez ancienne que l’on a déjà vue dans le Galaxy A53. Elle devrait néanmoins fournir des performances acceptables pour ce genre de smartphone, même s’il faut avouer que certains constructeurs Android, notamment les Chinois, proposent à ce prix des smartphones avec des performances supérieures.

Galaxy A25 Geekbench 6 Multi
Samsung Galaxy A25 Geekbench 6 Single

Les résultats des benchmarks sont plutôt clairs. Les performances du Galaxy A25 sont loin d’être époustouflantes, bien qu’elles restent supérieures à celles du Galaxy A24. Pour ce qui est de mon utilisation personnelle, j’ai trouvé le smartphone assez fluide et rapide, même si les performances pures ne sont pas exceptionnelles. Si vous poussez le smartphone dans ses retranchements, vous pouvez apercevoir des mini-blocages, mais rien de pénalisant pour l’expérience. Cela reste le cas pour la majorité des smartphones dans cette gamme de prix.

Pour ce qui est des jeux vidéo, le smartphone n’est clairement pas le meilleur choix dans cette gamme de prix. Vous pouvez jouer à des jeux en 2D sans aucun problème, et même à des jeux 3D qui ne demandent pas trop de ressources graphiques. Cependant, si un jeu est plus gourmand en ressources 3D, vous devriez baisser la qualité graphique pour jouer confortablement. Et ne pensez même pas à jouer à des jeux exigeants comme Genshin Impact, car l’expérience est vraiment décevante. Vous pouvez jouer, mais seulement à 30 FPS, ce qui peut descendre à 20 FPS.

Caméras

Le Galaxy A25 est équipé de trois caméras à l’arrière. On retrouve une caméra principale de 50 mégapixels avec une ouverture f/1.8, ce qui est presque identique à la caméra du Galaxy A24. La caméra macro de 2 mégapixels est également la même que celle du Galaxy A24. La différence entre les deux smartphones se situe au niveau de la caméra grand-angle, où le Galaxy A25 propose une caméra de 8 mégapixels au lieu de 5 mégapixels, avec une ouverture f/2.2.

Caméra principale

La caméra principale capture par défaut des photos en 12,5 mégapixels, et j’ai trouvé la qualité des photos en plein jour plutôt bonne, même meilleure que celle du modèle de l’année dernière. Les images sont nettes avec une bonne quantité de détails. La plage dynamique est plutôt large, et le contraste est très bon. J’ai également apprécié le rendu des couleurs, qui est assez vif mais équilibré.

Vous avez également la possibilité de prendre des photos en 50 mégapixels, mais je n’ai vraiment pas remarqué de différence significative, vous serez satisfait du mode par défaut.

Caméra grand angle et macro

Les photos grand angle capturées avec la caméra de 8 mégapixels sont également de meilleure qualité que celles de l’année dernière. Les images sont plus nettes avec une quantité de détails acceptable pour ce type de photo. Le rendu des couleurs est homogène avec celui de la caméra principale, et la plage dynamique ainsi que le contraste restent acceptables. C’est vraiment une nette amélioration par rapport au modèle de l’année dernière.

Photos capturer par la caméra macro de 2Mp du Galaxy A25

En ce qui concerne le capteur macro, je n’ai vraiment pas ressenti de différence par rapport au modèle de l’année dernière. Les photos restent acceptables, mais sans plus.

Autonomie

Le Galaxy A25 est équipé d’une batterie de 5000 mAh et prend en charge une charge rapide de 25 W. Bon, vous connaissez déjà Samsung, je n’ai pas vraiment besoin de vous dire que le chargeur n’est pas inclus dans la boîte. C’est vraiment dommageable pour un smartphone de milieu de gamme, surtout que la majorité des concurrents en France incluent un chargeur dans la boîte. En effet, à une époque où les constructeurs chinois proposent des chargeurs de 30 W, 40 W et plus, il est vraiment décevant de la part de Samsung de ne rien offrir dans la boîte, ou au moins d’inclure un chargeur de 15 W.

En ce qui concerne l’autonomie, lors de mon utilisation personnelle, j’ai pu tenir pendant une journée complète sans aucun problème. Le smartphone peut facilement durer une journée et peut même viser les deux jours avec une utilisation modérée. Si vous avez déjà un chargeur Samsung de 25 W, vous devriez pouvoir charger le smartphone en une heure et 30 minutes. De mon côté, j’ai réussi à charger le smartphone de 0 à 100 % en une heure et 27 minutes exactement avec le chargeur de 25 W. Ajoutez 30 minutes si vous utilisez le chargeur de 15 W.

Alternative au Galaxy A25 5G

Le Galaxy A25 fait face à une concurrence assurée dans sa gamme de prix. On peut penser au nouveau Redmi Note 13 5G, que nous allons tester prochainement. Le Poco M6 Pro est un autre concurrent de Xiaomi dans sa gamme de prix, offrant des caractéristiques plutôt intéressantes. Le Motorola G84 est également un concurrent sérieux avec un très bon écran AMOLED. Un autre concurrent du Galaxy A25 vient du côté de Samsung. En effet, le Galaxy A34 se trouve dorénavant à un prix similaire, avec des performances supérieures.

Message important :
Si vous appréciez notre contenu, n’oubliez pas de nous suivre sur X(Twitter) et sur Google Actualités. Cela nous sera d’une grande aide.

l’Equipe Nerd
Test Galaxy A25 5G
Conlusion
Le Samsung Galaxy A25 5G constitue une nette amélioration par rapport au Galaxy A24. En plus d’être un modèle 5G, alors que le modèle de l’année précédente était seulement disponible en 4G, le Galaxy A25 apporte des améliorations significatives dans la partie photo, des performances accrues, et un taux de rafraîchissement de 120 Hertz au lieu de 90 Hz. L’autonomie est assez bonne, et la charge rapide est acceptable si vous disposez du chargeur de 25 W.
Cependant, l’absence d’un chargeur inclus dans la boîte reste inexcusable à mes yeux. Bien que les performances aient nettement progressé par rapport au modèle de l’année précédente, elles restent néanmoins inférieures à ce que proposent la plupart des concurrents chinois. Malgré tout, la force du Galaxy A25 réside dans le suivi logiciel offert par Samsung, garantissant 4 ans de mises à jour, ce qui en fait un choix durable pour les utilisateurs.
Design
Écran
Performance
Caméras
Autonomie
Points positifs
4 ans de mises à jour Android.
Écran Super AMOLED lumineux et de bonne qualité.
Caméra principale de bonne qualité.
Nette amélioration pour la caméra grand angle.
Bonne autonomie.
Présence de la prise jack 3.5mm.
Points négatifs
Design daté.
Chargeur non inclus et charge rapide inférieure à ce que propose la concurrence.
Pas le meilleur en termes de performances dans cette gamme de prix.
4.1

Bon

EN TANT QUE PARTENAIRE AMAZON, JE RÉALISE UN BÉNÉFICE SUR LES ACHATS REMPLISSANT LES CONDITIONS REQUISES.